Bât l'Alliance,3 rue du pont de l'aveugle                                  251 allée du Campas

64600 ANGLET                                                                      64240 URT

                                                 06.98.42.15.05

Traitement adultes, nourrissons, enfants,  femmes enceintes, urgences.

Formation spécifique dans le traitement du nourisson et de l'enfant.

Formation spécifique dans le traitement de la femme enceinte.

 

NOURRISSON

Les techniques de soin ostéopathiques sont douces et particulièrement bien adaptées au soin du nourrisson. L'approche globale palpatoire permet de détecter et de corriger les troubles sans avoir de plainte précise, difficile à obtenir de la part des tout petits.

Une anamnèse précise sur les conditions de naissance  va permettre à l'ostéopathe d'apprécier les forces de contraintes subies par l'enfant pendant l'accouchement, ou pendant la grossesse.

Puis l'ostéopathe pourra commencer le traitement , toujours dans le respect du bébé, de ses émotions, et après avoir obtenu sa permission, afin de l'aider à se libérer de ses tensions, en douceur.

Quand consulter ?

  • si l'accouchement a été déclenché

  • si l'accouchement s'est déroulé sous péridurale

  • s'il y a eu une césarienne

  • si le cordon était enroulé autour du cou

  • si le travail a été trop long ( + de 8 heures) ou trop court (- de 2 h)

  • en cas de grossesse gémellaire

  • en cas de prématurité

  • si la présentation s'est faîte par le siège, par la face ou par le front

  • si l'expulsion a necessité une forte pression sur l'abdomen maternel

  • s'il y a eu emploi de forceps, ventouse ou spatules

  • s'il y a eu une forte traction sur la tête ou une version

  • en cas de souffrance foetale

  • si le score d' APGAR est inférieur à 10

Si pendant votre grossesse

  • vous avez eu un traumatisme physique : choc dans le ventre, accident de voiture, chute (même sur les fesses).

  • vous avez eu un un choc émotionnel ou beaucoup de stress.

  • vous avez subi une amniocentèse.

  • il y a eu une version manuelle externe du bébé.

  • vous avez été exposée à des substances chimiques                  (médicaments, anesthésie générale...)

Observez votre bébé et pensez à consulter quand :

  • il tourne la tête toujours du même côté

  • il a la tête plate

  • il use se cheveux de manière asymétrique

  • il a des coliques

  • il régurgite

  • il ne digère pas et il est agité après la tétée

  • il a des problèmes de succion

  • il se cambre en arrière lorsqu'on le prend dans les bras ou pendant la tétée

  • il sursaute au moindre bruit et montre des tremblements

  • il est crispé ( bras/et ou mains raides)

  • il est atone et a du mal à tenir sa tête

  • il tourne la tête toujours du même côté

  • il pleure tout le temps

  • il vous semble souvent inquiet, angoissé

  • il dort très peu

  • il met toujours un bras en arrière

  • il louche de façon permanente

  • il a un oeil qui pleure tout le temps

  • il fait des otites et des bronchites à répétition...

 

MAMAN

Avant la grossesse ...

Afin de préparer le corps de la future maman à l'arrivée du foetus, pour préparer l'organisme aux changements qu'il va subir, une séance d'ostéopathie sera bénéfique.

 

Elle pourra entrainer une meilleure mobilité articulaire au niveau de la sphère pelvienne (bassin, sacrum, coccyx) mais aussi une meilleure mobilité et vitalité du système viscéral (ovaires, trompes, utérus...). D'autre part   l'ostéopathie crânienne permettra d'améliorer la mobilité du crâne, la production de liquide céphalo-rachidien, et de rééquilibrer l'ensemble du système cranio-sacré, mettant toutes les chances de votre côté pour une conception. 

 

Pour les mêmes raisons l'ostéopathie peut être une solution à envisager en cas de difficultés de conception, d'infertilité fonctionnelle ou idiopathique (d'origine inconnue).

 

 

Bien sûr, en cas de pathologies médicales, il conviendra d’abord de traiter spécifiquement les pathologies à l’origine de l’infertilité. Vous devez en premier lieu consulter un médecin dans un centre spécialisé. Il ne faut jamais oublier que cette recherche de fécondité doit avant tout être un travail effectué en équipe.

Pendant la grossesse ...

Pendant les 9 mois de grossesse votre corps va être le siège d'importantes modifications mécaniques, hormonales et posturales, et ce de façon très rapide sans avoir  toujours

le temps de s'adapter.

 

L'utérus augmente considérablement de volume, ce qui va entrainer une augmentation de la lordose lombaire, avec une horizontalisation du sacrum, créant des tensions ligamentaires

et musculaires à ce niveau, un refoulement de la masse intestinale, une compression de l'estomac et du système veineux.

Ainsi les principaux motifs de consultation seront

  • Mécaniques : douleurs lombaires, sciatique, douleurs coccygyennes, cruralgies, syndrôme du canal carpien...

  • Digestifs : nausées, vomissements, remontées acides, constipation 

  • Circulatoires : jambes lourdes, hémorroïdes, varices vulvaires, migraines

  • Uro gynéco : sensation de pesanteur, spasmes utérins

  • Psychiques : troubles du sommeil, stress, relation mère/enfant

 

   

 Outre un confort plus important pour la future maman, la rééquilibration de l'ensemble du système aura un impact direct sur le confort du bébé : plus de liberté pour l'ensemble des tissus (indispensable pour le retournement de bébé), libre circulation des liquides ( sang, lymphe, liquide amniotique), diminution du stress maternel et meilleure préparation à  l'accouchement, tant sur le plan physique qu'émotionnel.

Il n'est pas necessaire d'attendre les derniers mois de grossesse pour consulter, au contraire. 

Il ne s'agit pas juste de corriger des dysfonctions de façon ponctuelle, mais de vous proposer un suivi ostéopathique sur l'ensemble de votre grossesse, en étroite collaboration avec votre sage-femme, idéalement à 4 mois, 6 mois, et 8 mois de grossesse, afin de vous accompagner dans votre projet de naissance.

 

Les manipulations sont douces et sans danger pour votre bébé.

Après l'accouchement...

Il est conseillé de bénéficier d'une séance d'ostéopathie après l'accouchement pour les motifs suivants :

  • migraines

  • douleurs lombaires ou dorsales

  • traiter des sequelles de péridurale, en particulier en cas de rachianesthésie ou de brèche duremèrienne. En effet une zone d'adhérence au niveau de la dure-mère peut vérrouiller tout un système auparavant équilibré.

  • rééquilibrer le bassin, le sacrum, le coccyx, les vertèbres lombaires...

  • libérer les adhérences cicatricielles en cas de césarienne

  • agir au niveau somato-émotionnel pour aider à établir le lien mère-enfant.

  • Aider à détoxifier l'organisme de la chimie à laquelle il a été exposé pendant la grossesse et l'accouchement ( péridurale, ocytocyne, morphine, anesthésie générale...)

 

ENFANT

De nombreux problèmes liés à la petite enfance puis l'adolescence peuvent être améliorés sinon corrigés par l'ostéopathie.

Souvent l'ostéopathie trouvera sa place en complément d'un traitement médical et paramédical, par exemple dans les cas de troubles du langage avec l'orthophoniste, de scoliose avec le medecin orthopédique et le kinésithérapeute, de strabisme avec l'ophtalmologiste, d'appareillage dentaire avec l'orthodontiste, etc...

Motifs de consultation principaux : 

  • les chutes sur la tête (même anciennes)

  • manque d'équilibre, chutes fréquentes

  • boiterie, difficultés pour sauter, courir

  • les pieds qui " tournent en dedans", ou un seul

  • les voûtes plantaires qui s'affaissent

  • accentuation des courbures vertébrales, scoliose

 mais aussi :

  • troubles du comportement, "hyperactivité"

  • troubles du sommeill

  • troubles de l'attention, difficultés scolaires

  • douleurs abdominales fréquentes (sans cause organique)

  • maux de tête, migraines

  • troubles de la vue, strabisme, accompagnement de l'ophtalmologie.

  • troubles du langage, accompagnement de l'orthophonie.

  • troubles dentaires, accompagnement de l'orthodontie.

Ostéopathie et Orthodontie

La mise en place d'un appareillage dentaire peut être nécessaire pour des raisons esthétiques et fonctionnelles ( mauvais positionnement dentaire, problème d'occlusion...)

Mais cet appareillage peut avoir des conséquences sur la liberté de mouvement des os du crâne, par l'intermédiaire du palais, et avoir des répercutions sur l'ensemble du corps.

L'enfant manifestera souvent des signes montrant que son système corporel a du mal a s'adapter aux contraintes imposées par l'appareillage dentaire :

 

  • douleur dans la bouche et la machoire

  • maux de tête, sinusite,

  • attention dispersée, difficulté de concentration,

  • douleurs corporelles diffuses, douleurs vertébrales, apparition ou aggravation de scoliose,

  • nervosité, irritabilité, sommeil perturbé, etc...

 

L'ostéopathie sera d'une aide précieuse pendant le traitement orthodontique      (notamment au moment du serrage des bagues), afin d'aider l'enfant à mieux supporter son appareillage, en libérant les tensions provoquées par ce dernier.

 

Il peut être intéressant également de consulter avant la mise en place de l'appareillage, afin que celui-ci soit installé sur des structures les plus libres possible.

 

Une étroite collaboration entre l'ostéopathe et le dentiste sera  un atout pour l'enfant. L'ostéopathie associée à l'orthodontie permettra de rendre le traitement moins pénible pour l'enfant, et souvent de raccourcir la durée du traitement.

 

ADULTE

Chez l'adulte, les champs d'application de l'ostéopathie sont vastes et variés :

Les dysfonctionnements du système musculo-squelettique

  • cervicalgies

  • dorsalgies

  • lombalgies

  • sciatique

  • cruralgie

  • après un traumatisme, une chute

  • après une entorse de la cheville, du genou, du poignet...

  • après une luxation d'épaule...

  • pubalgies...

Les dysfonctionnements du système digestif

  • reflux gastro-oesophagien

  • douleurs digestives

  • constipation chronique

  • colites

  • séquelles d'intervention chirurgicale

Troubles divers

  • céphalées, migraines, certaines formes de vertige

  • certains cas d'acouphènes

  • état d'hypernervosité

  • état de stress, d'anxiété, d'irritabilité

  • état de fatigue continuelle

  • troubles du sommeil...

"Seuls les tissus savent"

ROLLIN E. BECKER

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now